6 exemples de cas nécessitant le management de transition !

Le management de transition est la solution qui permet aux entreprises de recourir à une personne externe pour apporter des solutions concrètes. Même s’il est efficace pour résoudre certaines situations de crise, on peut aussi y recourir dans une optique de développement et de réussite. Voici quelques exemples de cas concrets !

Recourir à un manager de transition dans un contexte tendu

Une place vacante, surtout celle d’un cadre, dans une société est loin d’être une bonne chose. C’est tout le contraire. Le recrutement d’un nouveau profil capable d’assumer les mêmes tâches peut prendre du temps. Une durée qui met l’entreprise en danger. Mais en faisant appel à un cabinet de recrutement management de transition, il est possible d’avoir à disposition un expert disponible de suite pour pourvoir un poste vacant. Une période de crise est aussi une occasion pour les dirigeants de solliciter un manager de transition. Par exemple, une baisse importante de production. En ce sens, il est nécessaire d’avoir un supply chain manager ou un directeur des opérations de production.

Le choix du manager de transition dépendra de la nature du problème : environnementale, informatique, financière, contentieux, etc. Quoi qu’il en soit, le rôle principal de l’expert sera de fixer les grandes orientations et objectifs d’une entreprise pour redresser la barre le plus vite possible. Dans le cadre d’un PSE (Plan de Sauvegarde de l’Emploi), il serait également judicieux de faire appel à un manager externe qui a l’habitude de mettre en place ce genre de procédure. Cela permettra ainsi de mettre toutes les chances de son côté pour la survie de l’entreprise. Outre les situations de crises, le manager de transition peut aussi intervenir pour favoriser le changement.

Solliciter un manager de transition dans un contexte offensif

Tout organisme souhaite se développer, c’est une réalité. Le management de transition peut justement accompagner ce développement ou l’enclencher en apportant les bonnes bases. Par exemple, il est possible de confier la gestion d’un nouveau projet au sein d’une entreprise à une ressource expérimentée. Cela peut être la création d’une nouvelle activité ou le lancement d’un produit. Le manager de transition aura pour mission de coordonner les différentes actions pour atteindre les objectifs fixés. Pour la recherche de performance commerciale ou de production, plusieurs entreprises sécurisent leurs projets en faisant appel à un manager externe : un directeur financier de transition, un manager d’équipe, un expert en marketing, etc.

Le rôle du manager de transition sera de fédérer les efforts des collaborateurs pour qu’ils aboutissent à une meilleure réalisation. Il apporte son regard objectif de la situation pour déceler les failles dans le processus existant. Ses solutions sont toujours concrètes et réalisables pour faire un changement significatif en interne. Dernier exemple de cas nécessitant l’intervention d’un manager de transition, le développement de compétences. Cet expert possède, en effet, une quinzaine d’années d’expérience dans son secteur. Il peut améliorer les performances des dirigeants en faisant justement un partage d’expérience durant un atelier ou une formation.